[elementor-template id="367"]

Le fondateur

la naissance

La vocation

La spiritualité


Le

FONDATEUR

Frère Jean Emmanuel Clément AKOBE à l’état civil Clément AKOBE est le frère par qui le Seigneur est passé pour fonder la Communauté Catholique Mère du Divin Amour (CMDA) en Janvier 1989.


Il est né le 23 Novembre 1963 à Agboville, ville  située au Sud-est de la Côte d’Ivoire.

Il a passé toute son enfance et son adolescence respectivement à Treichville et à Cocody. Dans ce quartier, il était reconnu comme un des plus grands danseurs de sa génération. Il était l’un des jeunes les plus à la mode à Abidjan. Dès l’âge de 13 ans, il fréquenta les boîtes de nuit. Il entra à l’université en 1984.Il fait sa rencontre personnelle avec le Seigneur Jésus et expérimente la grâce de l’effusion du Saint Esprit au cours d’une assemblée de prière organisée par le Renouveau Charismatique de la Paroisse Saint Jean de Cocody en janvier 1989.


Il rompt avec ses vieilles habitudes du monde et se met immédiatement à témoigner de JESUS et à annoncer son Evangile autour de lui.
Il est marié à Hortense AKOBE depuis le 28 mars 1991 avec qui il a eu quatre (4) enfants (Marie-Michelle, Marie-Jeanne, Joseph et Jean François).
Le frère Jean-Emmanuel Clément AKOBE est titulaire d’une maitrise en théologie dogmatique. Depuis 2010, il est doctorant en cette même discipline théologique à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) à Abidjan.
Il est engagé radicalement à la suite du Christ depuis maintenant vingt-trois ans et se présente aujourd’hui comme missionnaire international, parcourant les cinq (5) continents pour apporter au monde par la proclamation de la Parole, la Bonne Nouvelle de Jésus Christ.


Les nombreux témoignages, signes et prodiges qui accompagnent ses prédications, confirment bien l’appel qu’il a reçu du Seigneur à qui nous rendons toute la gloire.
Il est aidé dans sa mission par la structure “Evangélisation Vision 2000 Plus “.

FR JEAN EMMANUEL CLEMENT AKOBE


Notre

NAISSANCE

L’histoire de la Communauté Mère du Divin Amour est une merveilleuse aventure qui a commencé en Janvier 1989 avec la conversion de quelques jeunes (étudiants, élèves, travailleurs…) appartenant au Renouveau charismatique catholique de l’Archidiocèse d’Abidjan.

Après avoir fait leur rencontre personnelle avec le Seigneur JESUS et expérimenté la grâce de l’effusion du Saint Esprit au cours d’une assemblée de prière, ces jeunes ont rompu avec leurs vieilles habitudes du monde et se sont mis immédiatement à témoigner de JESUS et à annoncer son Evangile autour d’eux. Pour marquer leur rupture d’avec le monde, pendant deux années, ils décidèrent d’offrir chaque week-end à JESUS en organisant des veillées de prière et d’étude de la parole de DIEU.

Très vite, des personnes plus âgées, de toutes conditions sociales, se joignirent à eux pour célébrer et proclamer JESUS Ressuscité. Un véritable Apostolat se mit progressivement en place, d’abord à partir des familles, pour s’étendre ensuite aux groupes de prière du Renouveau charismatique de l’Archidiocèse d’Abidjan et des autres diocèses de la Côte d’ivoire.

Ayant de plus en plus soif de sainteté et avec un désir de plus en plus grand d’annoncer JESUS CHRIST, le Seigneur les fit passer d’une fraternité de prière et d’évangélisation à une Communauté de vie et de partage, à l’image de la première Communauté, celle de Jérusalem (Ac 2, 42-47) avec l’ouverture de la première maison le 1er mars 1994.

Sensibles à l’expérience et au charisme de la Communauté Mère du Divin Amour, plusieurs Evêques l’inviteront à s’implanter dans leur diocèse.

– Le 16 Janvier 1997, la Communauté Mère du Divin Amour est reconnue par l’Archevêque d’Abidjan d’alors, Monseigneur AGRE (élevé au rang de Cardinal par le Pape Jean Paul II, en février 2001) comme une Association privée de fidèles régie par le Code de Droit Canonique dans le groupe des Canons 321 à 326. Le 19 mai 2012, elle a reçu la Reconnaissance Définitive de la part de Monseigneur Jean Pierre KUTWÂ, Archevêque d’Abidjan.

Depuis, la Communauté, sous l’ombre de l’Eglise, sa Mère, ne cesse de s’étendre en répondant aux sollicitations des Evêques.

Elle poursuit son cheminement à la suite de JESUS, au coeur de l’Eglise, sa Mère, en se laissant interpeller par la grande souffrance de l’Humanité.

Des personnes mariées, des célibataires, des laïcs consacrés (e)s, des religieux et des religieuses, des prêtres et des diacres permanents partagent ensemble une même expérience communautaire, rendant ainsi un peu plus visible l’ecclésiologie du Concile vatican II : Eglise, Peuple de Dieu.Sensibles à l’expérience et au charisme de la Communauté Mère du Divin Amour, plusieurs Evêques l’inviteront à s’implanter dans leur diocèse.


Notre

VOCATION

Notre vocation est : « Etre Amour au cœur de l’Eglise et du Monde ».

« Être Amour au cœur de l’Eglise et du Monde », c’est manifester, en le maintenant vivant et concret, l’amour qui recouvre l’essentiel du message évangélique et qui est le signe distinctif et caractéristique des disciples de JESUS-CHRIST. Cette manifestation vivante et concrète de l’amour doit se réaliser aussi bien au sein de l’Eglise notre Mère, dans toutes ses composantes, que dans le Monde.

La Communauté est Fille de l’Eglise. « Le divin mystère du salut se révèle pour nous et se continue dans l’Eglise » (LG 52). Tout le bien que le peuple de DIEU, du temps de son pèlerinage terrestre, peut procurer à la famille humaine découle de la réalité suivante : l’Eglise est «le Sacrement Universel du Salut» (GS 45).

En tant que fille de l’Eglise du CHRIST, la Communauté Mère du Divin Amour se soumet entièrement au Pontife Romain, successeur de PIERRE, à qui le CHRIST confie la mission de paître ses brebis et ses agneaux et qui jouit, par institution divine, du pouvoir suprême plénier, immédiat, universel pour la charge des âmes (cf. CD 2). Sa prière pour lui, l’attention à sa parole, l’étude attentive de ses déclarations, manifesteront sa filiale affection.

La Communauté reconnaît en l’Evêque son Pasteur et son supérieur Hiérarchique.


Notre

SPIRITUALITE

Notre Spiritualité est fondamentalement MARIALE et reprend les traits de caractère de MARIE :

  • Silence
  • Humilité
  • Amour

JESUS est le roc sur lequel est bâtie la Communauté et la Vierge MARIE est le pilier central de la Communauté. Bien qu’étant une Communauté vivant encore de l’expérience charismatique, du fait de notre origine (Renouveau charismatique), elle n’en demeure pas moins MARIALE.

La Vierge MARIE est pour nous la plus grande charismatique et mystique de l’Eglise. Déjà à l’Annonciation, MARIE fut remplie du Saint- Esprit : « Le Saint Esprit viendra sur toi et la puissance du DIEU Très Haut te couvrira comme d’une ombre » (Le 1, 35). JESUS a été conçu par l’action de l’Esprit Saint dans le sein de MARIE qui est devenue l’arche de la Nouvelle Alliance.

Nous suivons JESUS dans les pas de MARIE. Elle était au Cénacle avec les disciples de JESUS quand l’Esprit Saint est descendu sur les croyants : « Tous ensemble, ils se réunissent régulièrement pour prier, avec quelques femmes; avec MARIE, la mère de JESUS… ».

Le Silence

« Marie gardait tous ces évènements dans son cœur » (Le 2, 51).

Le silence est pour elle la recherche de la volonté de DIEU en toute chose. Le silence est contemplation de son DIEU. En l’imitant dans son silence qui est contemplation de son DIEU, nous nous rapprocherons de plus en plus de celui qui s’est donné sur la Croix pour nos péchés, car il est écrit : « Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent. La langue du juste est un argent de choix » (Pr 10, 19-20).

Humilité

Marie l’Humble Servante du Seigneur, nous enseigne à la suite de son Fils JESUS en nous disant : « ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux ». (Lc 10, 20). Nous nous laissons interpeller par son Humilité en recherchant DIEU en toute œuvre d’abaissement afin qu’il nous élève comme elle dans les Cieux.

En marchant avec elle sur le chemin de la pauvreté de cœur, le chemin de l’humilité, nous voulons diminuer chaque jour afin que notre Seigneur « grandisse en nous ».

Amour

Le don total de Marie à la personne et à l’œuvre de son Fils par amour est pour nous un exemple à suivre. Livrée entièrement à son Seigneur par son « OUI », elle n’avait qu’un seul souci, faire la volonté de DIEU.

Nous sommes une Communauté de « tout petits », conscients de leur faiblesse, nous suivons JESUS notre Seigneur et Sauveur dans les pas de celle qui est « l’Etoile de la nouvelle évangélisation ».

Sensibles à l’expérience et au charisme de la Communauté Mère du Divin Amour, plusieurs Evêques l’inviteront à s’implanter dans leur diocèse.

[elementor-template id="448"]