Publié par Laisser un commentaire

Le baptême de Feu (Cénacle 2020)

Le cénacle des nations 2020 organisé par la communauté catholique mère du divin amour a pris fin ce Samedi 30 Mai. Depuis l’Ascencion, ce sont des milliers de personnes qui se sont connectés sur les différents réseaux sociaux pour suivre en direct des temps de louange, d’adoration, d’enseignements et la messe. Ce cénacle des nations qui a eu lieu à la la chapelle de la maison mère St François du fait de la crise sanitaire, a été un moment de prière exceptionnelle dans l’attente du Saint-Esprit que le Christ nous a promis.

Pour le dernier enseignement qui a été donné par le Dr Jean Emmanuel Clément Akobé, il a été question du baptême de feu. Quand le Feu descend, c’est un Feu d’amour. Pour cela, la religion nous apprend les aptitudes à avoir mais Jésus créé un sanctuaire en nous par son Esprit-Saint. Actes1v4-8

Le chrétien doit prendre conscience que quelque soit l’onction reçue, il a le devoir de partager la royauté de Jésus-Christ de Nazareth. Le Seigneur nous parle de baptême de feu parce que c’est la concrétisation de la prophétie de Jean-Baptiste.

Le premier miracle de la pentecôte , c’est celui de la Chambre Haute. 1Corithiens 2v5 Nous ne pouvons pas servir DIEU sans ce baptême de Feu. Le chrétien doit avoir une vie de prière et une intimité avec DIEU, parce que le Feu c’est le revêtement de l’autorité de DIEU dans toute vie chrétienne.

L’Évangile reste un discours surnaturel de la présence de DIEU au milieu des hommes et c’est la puissance du Saint-Esprit qui change les situations du monde.

C’est par un glorieux temps de prière pour l’Afrique et le monde entier, d’invocation à l’Esprit-Saint et de reconnaissance à DIEU qu’a pris fin le cénacle des nations 2020.

Rendez-vous au Cénacle 2021 qui aura lieu en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire