Publié par Laisser un commentaire

Expérimenter et activer la puissance de DIEU (Cénacle 2020)

Le Frère Mathias Marie Essoh, membre engagé définitif de la CMDA, nous a gratifié lors de ce cénacle d’un second enseignement. Cet enseignement, a pour but de nous éclairer sur l’impactation dans le monde par notre baptême. Le monde attend que les fils de DIEU soient signe et non présage. En tant que chrétiens, nous devons manifester la puissance de DIEU dans notre vie plutôt que la confesser; parce que notre DIEU approuve ses serviteurs par des signes et prodiges. Cf Hébreux 2v2-4.

L’orateur de ce dernier jour du cénacle nous présente 4 points dont nous avons besoin, pour expérimenter la puissance de DIEU dans l’Évangélisation. Ce sont:

  • la constance
  • les signes
  • les prodiges et
  • les miracles

Nous devons rechercher l’onction. Mais comment vient-elle?

Selon le Fr Mathias Marie, la puissance surnaturelle émane de DIEU par l’amour de la personne du Saint-Esprit. Et pour avoir une communion, une intimité avec DIEU, il nous faut deux choses:

  • la vie de prière et le jeûne. Cette vie revêt à son tour deux caractères qui sont:

°la persévérance et

°la hardiesse

  • la place de la prière dans l’expérience de la puissance de DIEU. Luc5v12 Car dans l’amplification d’une vie de prière, le ciel déverse sur nous des armes dans notre quotidien.

Durant sa prédication, le frère nous a indiqué sur la base de versets bibliques que la kénose et la dépendance à DIEU sont le meilleur langage d’expression de l’être humain pour DIEU.

Laisser un commentaire